M2_2 Connaissances sur l’éducation mondiale

•    Problématiques internationales des partenariats scolaires
•    Impliquer les apprenants dans les projets internationaux

Brève description de l’activité

Activité « set de table »
Cette activité sert de point de départ à la partie sur l’éducation mondiale. Elle donne l’occasion de réfléchir et de discuter de l’expression « éducation mondiale », ainsi que de son sens et de ce qu’elle recouvre.
Les sets de table sont une stratégie d’apprentissage en commun permettant aux apprenants de réfléchir et partager leurs idées en groupe. Chaque membre du groupe écrit ses idées dans un espace situé sur les pourtours d’une grande feuille de papier. Le groupe partage et compare ensuite ce que chaque membre a écrit. La solution partagée par tous est ensuite inscrite au centre des feuilles. Cette méthode encourage la réflexion autonome comme le partage en groupe.
M22
L’animateur fait une courte introduction sur la simulation et indique aux participants que dans environ 15 minutes, ils vont devoir participer à une émission-débat sur le sujet « Qu’est-ce que l’éducation mondiale ? »
Pour s’y préparer, les participants se répartissent en groupes de quatre, assis autour d’une table. Chaque groupe prend une affiche, qui fait office de set de table.
Les participants notent leurs idées sur le sujet dans les emplacements prévus à cet effet. Après avoir partagé leurs idées, ils notent leur solution commune au centre de la feuille.
Les membres des divers groupes participent à la simulation de l’émission-débat. L’animateur joue le rôle du présentateur. Il présente le sujet et anime le débat : « Bienvenue dans notre célèbre émission quotidienne Live is Live. Notre sujet d’aujourd’hui est… Et nous sommes avec de passionnants invités…, dites-moi… »
Autrement, les participants peuvent aussi présenter les résultats de leurs travaux en groupe (si la simulation de débat n’a pas lieu) et réfléchir aux aspects de l’apprentissage mondial.

On expose ensuite aux participants les tenants et aboutissants de l’éducation mondiale.
Afin de pouvoir travailler sur des projets liés au sujet, les professeurs ont besoin de connaissances socio-culturelles. Ils peuvent normalement s’appuyer sur les thèmes et sujets de leur manuel de langue, puisqu’ils respectent le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (cf. document complémentaire « Des activités en classe aux projets »). Il faut souligner que les thèmes et sujets fondés sur les idées des apprenants ne doivent par leur paraître ennuyeux.
Le processus faisant passer d’un discours/activité en classe à des projets internationaux à l’échelle européenne ou mondiale est expliqué dans un schéma.
Plusieurs cartes heuristiques montrent aux participants comment on peut intégrer le thème d’un projet au programme général d’une école (vous pouvez faire référence à la classe présentée à la diapo 3).

Cette partie se termine par un « Café du Monde », un format nécessitant des explications plus poussées.

Principaux résultats de l’apprentissage

Les participants
•    Ont pris connaissance des problématiques mondiales, savent comment elles peuvent influer sur les partenariats scolaires et y jouer un rôle central.
•    Ont pris conscience de l’importance de l’apprentissage pour la durabilité et connaissent les problématiques mondiales touchant aux programmes scolaires.
•    Sont capables de développer des projets multidisciplinaires et de les inclure au sein de projets axés sur des problématiques mondiales.

Supports

M2_1_1_Concevoir et mettre en place des expériences d’apprentissage (diapos 22-37)
Activité « sets de table » : Affiche faisant office de set de table en fonction du nombre de personnes dans le groupe
Facultatif (si vous souhaitez faire la simulation d’émission-débat) :
Demi-cercle de quelques chaises en face de l’assemblée, animateur jouant le rôle de présentateur. Début et fin du débat au son de « Life is live » [lien : OPUS http://www.bing.com/videos/search?q=youtubeOPus+life+is+live&view=detail&mid=F6D053D9576EB721ABF5F6D053D9576EB721ABF5]
M2_2_1_Des activités en classe aux projets
Un rouleau de nappe en papier découpé en 4-5 morceaux pour recouvrir 2-3 tables, adhésif, marqueurs de couleurs

Durée

Si vous voulez traiter tous les éléments, sachez qu’il vous faudra environ 4 heures. Il appartient donc aux animateurs de décider quelles activités sont facultatives/supplémentaires.

15 minutes environ pour l’activité « sets de table »
(Rajouter environ 10 minutes si on la fait suivre de l’émission-débat « Life is live ».)
15 minutes environ pour les ppt sur les projets internationaux
60 minutes environ pour le Café du Monde et la réflexion

Conseils

L’activité « sets de table » sera la plus intéressante si les participants travaillent dans des groupes composés de plusieurs nationalités.
En cas de nombre impair, il vous suffit de diviser le papier selon le nombre de membres que compte le groupe, et de laisser un carré au milieu.

La simulation d’émission débat est une activité facilement transposable dans une salle de classe. Le débat en lui-même, en tant que produit ou résultat d’un cycle de tâches, est extrêmement motivant pour les apprenants.
Si vous souhaitez le faire pendant la formation (facultatif : en fonction de l’intérêt et du temps), l’animateur devra jouer le rôle de présentateur. Commencez le débat en diffusant la chanson d’Opus : « Live is life ». Le présentateur accueille ensuite ses invités, présente le sujet et dirige la discussion, en essayant à la fin de résumer et de répondre à la question : qu’est-ce que l’éducation mondiale ? Le débat se termine également au son de la chanson « Life is live ».

Après l’activité en groupe du Café du Monde, il est important d’évaluer les divers produits et résultats. C’est une bonne idée de présenter les affiches en nappe en papier sur les murs de la salle principale et d’en prendre des photos. Les exercices de réflexion doivent avoir lieu à l’échelle de tout le groupe, autour des questions suivantes :
« Est-ce un projet qui a du sens ? Est-il transversal au niveau du programme ? Quels sont les aspects internationaux ? »

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne.

Cette site web n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.